Vampire Knight RPG
Vous êtes la/la bienvenu(e) sur ce forum RPG dédié au Manga "Vampire Knight" de la célèbre Mangaka : Hino Matsuri et qui s'en inspire.

Il reste beaucoup de personnages de la série qui sont à prendre, les personnages inventés sont les bienvenus également !

N'hésitez pas à consulter notre liste de prédéfinis !



Bienvenue dans cette école avec deux classes totalement différentes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fuyuka Kazuya
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
avatar
Féminin Messages : 29
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 23

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kazuya Fuyuka
Armes [2 Maxi.]: Une épée & un flingue.
Relations:
MessageSujet: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Lun 27 Aoû - 23:15

Un jour ! Deux jours ! Pourquoi je comptais les jours qui passaient ? Je me le demandais un peu. Voir même beaucoup. Après tout cela faisait plusieurs semaines que j'étais arrivé dans cette écoles. Bon d'accord je suis externe mais en ce moment je me trouvais dans le pavillon de la lune. Qu'est ce donc le pavillon de la lune ? Et bien c'est le dortoir des vampires. Et oui je suis une vampire et même si je ne dors pas dans cet endroit luxuriant je pouvais au moins y trainais un peu surtout avant de rentrée chez moi quand il ferait jour.

Et donc en ce moment même. Je me trouvais dans la salle de bain des filles qui pour moi était super grande. Il y avait des douches mais aussi des bains. C'était la première fois que je venais ici. J'avais fait du courir à un moment en sortant des cours et malheureusement, j'étais tomber dans de la boue. Heureusement pour moi une personne dont je ne me souvenais même pas le prénom m'y avait emmener sinon je me serais perdus toute seule. Surtout quand on connait pas vraiment. La jeune fille qui m'avait aidée, m'avait prêter des vêtements que je pourrais bien sur mettre une fois sortir de la douche.

Je laissais couler l'eau tout le long de mon corps. Cela me faisait du bien surtout que j'étais un peu engourdis à force de rester assise sur une chaise. Bon certes je suis calme mais souvent j'aimais bien bouger. Comme la. Je ne pouvais pas m'empêcher de changer de positions jusqu'à ce que je me mette dos à la paume de douche qui était accrocher au mur. J'avais arrêter l'eau à un moment donner afin de pouvoir prendre du shampoing et de m'en mettre dans les cheveux. Il fallait que je fasse attention pour ne pas trop les emmêler tellement ils étaient long. Une fois que j'avais terminer je profitais de prendre le gel douche et de m'en passer bien partout sur le corps. Puis je me rinçais tranquillement.

Quand j'avais enfin terminer je me décidais de sortir de la douche en arrêtant bien sûr l'eau et en ouvrant la cabine. Je cherchais un peu la serviette qu'on m'avait sortis. Je me devais donc de sortir un peu et je la trouvais enfin. Je prenais bien soin de me sécher les cheveux puis de passer la serviette autour de mon corps afin d'y cacher ma poitrine mais aussi une mon intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Shiro Kunimitsu
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
avatar
Masculin Messages : 196
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 24
Localisation : Me cherche pas !!
Emploi/loisirs : Traqueur
Humeur : Bof

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kunimitsu Shiro
Armes [2 Maxi.]: Arès
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Mar 28 Aoû - 18:37

Je n'avais pas pu dormir cette nuit. Le fait d'être chargé de discipline me forçait à surveiller les élèves durant une bonne partie de la nuit. En effet, ceux de la classe de jour avaient la fâcheuse habitude de chercher à savoir ce qu'il se passait dans la classe de nuit, alors que ceux-ci n'en avaient strictement rien à faire des autres. En même temps, la fascination des humains pour des êtres leur étant supérieurs en tout point était parfaitement normale, même si eux ne comprenaient pas d'où elle leur venait. En même temps, l'académie avait été faite de telle sorte que les élèves de jour ne découvrent jamais que ceux qui travaillaient la nuit étaient des vampires. Quoi de plus normal. Quel parent accepterait d'inscrire son enfant dans une école où les vampires étaient autorisés ? Aucun, à moins que leurs enfants soient, comme moi, des hunters. Personnellement, je me fichais un peu de la présence des vampires puisque, de toutes les façons, on m'avait interdit de les tuer. Pourquoi ? Si j'avais bien compris, le but de cette académie était de promouvoir la coexistence pacifique entre les humains et les vampires, soit prouver que les deux espèces pouvaient cohabiter sans s'entre-détruire.

C'était un concept intéressant, mais je n'aimais pas trop ça. J'avais été élevé dans un seul et unique objectif: traquer et détruire les vampires ! Quelque part, c'était mon seul but dans la vie, et aussi ma seule passion. J'étais très doué pour ça et les règles de cet endroit me forçaient à m'empêcher de faire ce que j'aimais. Bien sûr, il arrivait régulièrement que des intrus apparaissent et que je m'en occupe, mais ça arrivait si peu souvent qu'il m'arrivait d'être en manque... Ainsi, pour compenser ce manque, il m'arrivait de me promener en dehors de la Cross Academy en quête de vampires de level E, afin de les éliminer tranquillement. Mon statut de hunter me permettait de les repérer et de les reconnaître assez facilement, si bien que quand j'avais vraiment envi d'en tuer, il ne m'était pas difficile d'en trouver à me mettre sous la dent. Arès, mon arme anti-vampire, et moi avions tous deux détruit bon nombre de vampires de bas étage. Bien sûr, chaque combat avait droit à sa morsure de guerre. J'avais beau progressé de jour en jour, tant que je ne combattais pas des sang purs, je me fichais d'être mordus, car avant d'être vidé de mon sang, j'avais largement le temps de les trancher en deux.

Néanmoins, cela ne me suffisait pas toujours et puis, bien que je ne le montrais pas officiellement, je n'aimais pas trop cette coexistence. Pour moi, les vampires et les hommes n'étaient pas faits pour vivre ensemble, et encore moins pour le vouloir. C'était la raison pour laquelle, je cherchais, secrètement bien sûr, à faire capoter toute l'opération. Je n'agissais pas ouvertement. Je n'étais pas stupide. J'avais l'intention d'agir comme un parasite et de créer petits à petits des problèmes entre les deux espèces. Mon manque de sommeil était dû à cette cohabitation d'ailleurs. Autant, j'avais demandé à devenir gardien, autant je n'aurais jamais pensé qu'il y aurait autant de tentatives de la part des humains pour voir ce qu'il se passait dans le pavillon de la nuit. Résultat, je n'avais pratiquement plus de temps pour dormir et ça me mettait souvent de mauvaises humeurs, moi qui était si calme d'habitude. N'ayant donc pas dormi aujourd'hui, je venais tout juste de chasser une élève de la Day Class à coups de pied aux fesses - car celle-ci s'était dite qu'en venant un peu avant que le soleil ne se lève, elle aurait plus de chance d'atteindre son objectif - et je l'avais réellement frappée ! Je me fichais qu'elle soit une fille, je n'étais pas galant et je n'avais pas l'intention de le devenir. A cause d'elle, je n'avais plus aucune chance de pouvoir rattraper mon sommeil.

Il devait me rester quelques heures avant que mes cours à moi ne commencent, et je devais prendre une douche. Le problème, qui n'en était pas vraiment un, c'était que je me trouvais encore dans le pavillon de la nuit. Je n'avais donc plus qu'à prendre ma douche dans leur salle de bain à eux. Premièrement, ce serait bien plus rapide et plus simple. Et deuxièmement, si je pouvais énerver quelques vampires et les pousser à m'attaquer - ce qui entraînerait la fin de cette coexistence qui m'ennuyait grandement - cela me ferait vraiment très plaisir. Je ferais d'une pierre deux coups en gros. Il m'était souvent arrivé de me promener dans le bâtiment des vampires, si souvent d'ailleurs que je pouvais y circuler sans craindre de m'y perdre. Trouver la salle de bain ne fut donc pas très difficile pour moi, d'ailleurs mon 6ème sens de vampire m'informa qu'il y avait un vampire à l'intérieur: c'était parfait. Je supposais que celui-ci réagirait forcément à ma présence, et j'avais beau ne pas être armé, je savais qu'on ne me ferait rien. Les vampires d'ici étaient tous beaucoup trop dociles et cherchaient tous à vivre en communauté avec les humains.

Bientôt, j'entrai dans la salle de bain et commençai à retirer mes vêtements quand je tombai sur le vampire en question, qui était "une" vampire en vérité. Ah ? J'étais tombé sur la salle de bain des filles. Ou alors, eux ne faisaient pas la différence, un vampire restait un vampire, non ? Enfin bref, celle-ci venait tout juste de s'enrouler autour de sa serviette. Ses cheveux et les parties visibles de son corps mouillés, j'en déduis qu'elle avait terminé de se doucher, ce qui voulait dire que j'allais me retrouver seul. Le truc, c'était que si je me retrouvais seul, je ne pourrais pas créer d'histoires, je me devais donc de trouver un moyen pour la retenir ici et la provoquer afin d'obtenir ce que je voulais. Bien entendu, je ne parviendrais pas à tout casser maintenant, mais je pouvais commencer en force, non ?

"Je peux savoir ce que tu fous ici ?"


Si c'était pas de la provocation ça. Un, j'étais chez les vampires ici. Deux, sûrement dans la salle de bain des filles. Trois, je lui posais une question qu'elle aurait dû me poser. Quatre, je m'étais adressé à elle avec un ton qui n'avait rien à voir avec celui que l'on employait avec une personne que l'on venait de rencontrer. Et cinq, j'étais en train de retirer mon pantalon devant elle sans me soucier de sa présence. Qu'elle me regarde ou pas, j'en avais rien à faire. Je faisais ce que je voulais et ce n'était pas elle qui m'en empêcherait !! Déposant mes affaires dans un panier fait pour, j'attrapai une serviette, qui ne m'appartenait pas bien entendu, et retirai le dernier vêtement que je portais, me retrouvant ainsi en tenue d'Adam. La serviette placée sur mon épaule, je regardais autour de moi et fus surpris de constater que l'organisation de leur salle de bain était la même que la notre: il y avait à la fois des douches et des baignoires. Ne sachant pas trop quoi prendre pour l'instant, je me rapprochai de la vampire jusqu'à me retrouver à moins d'un mètre d'elle - peu importait son espace vital. Je lui dis alors:

"Tu tombes bien, j'avais justement besoin de quelqu'un pour me laver le dos."


Et non, je ne lui demandais pas son autorisation. Elle n'avait qu'à accepter car je ne considérais pas le "non" comme une réponse, quitte à user de la force pour qu'elle le fasse. Bon d'accord, elle avait un avantage car elle était une vampire et moi un humain, mais bon, ce n'était pas ça qui m'arrêterait...
Revenir en haut Aller en bas
Fuyuka Kazuya
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
avatar
Féminin Messages : 29
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 23

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kazuya Fuyuka
Armes [2 Maxi.]: Une épée & un flingue.
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Dim 2 Sep - 14:36

J'étais très tête en l'air quand je pensais à tout et à n'importe quoi. Ce qui me faisait souvent défaut car je ne ressentais donc pas la présence des personnes qui se trouvent dans les environs ou pas. J'étais certes de nature à bouger ou à rester calme mais cela varier de la présence des personnes et avec qui je m'entendais principalement. Enfin bon. La n'est pas la question. Je n'avais pas encore sentit la présence de l'humain jusqu'à ce que j'entende un léger bruit mais, alors vraiment très léger presque inaudible pour un humain. C'était comme si l'air était plus la même et que j'entendais donc du mouvement dans la pièce ici même. La sensation de ne plus être seule était la. Je regardais donc et la je pouvais constater avec surprise un humain selon l'odorat que je pouvais ressentir qui n'avait pas le droit d'être ici. Et surtout dans la salle de bain des filles. Malheureusement les seuls humains qui pouvaient entrés dans la pavillons de la lune étaient les chargés de discipline. Ce qui voulait dire que cela pouvait en être un et que je ne pouvais donc pas m'en rendre à lui.

Bon j'avoue, je ne m'en suis jamais pris à eux et sa n'arrivera sûrement pas d'aussi tôt. Sauf si bien sur on s'en prenait à moi avec une arme et que je n'aurais rien fait à la personnes. Mais je me disais que je n'avais pas à m'inquiéter pour ça. Après tout je n'avais jamais rien fait de mal depuis ma naissance. L'humain n'était autre qu'un garçon et en plus de ça, il était tout nu. Je ne rougissais pas du tout même si je devrais. A vrai dire j'étais un peu en colère et je fronçais les sourcils. Il voulait savoir ce que je foutais ici ? Mais il se fiche de moi. C'était plutôt à moi de lui dire ça que je sache. Non mais oh. Il avait pas le droit d'être ici même. Ou était l'intimité des filles maintenant. Nulle part.


- Et moi je peux savoir ce que fait un humain dans la salle de bain des filles ?

Il me cherchait ? Et bien il allait sûrement un peu le regretter. Car oui je suis gentille mais je n'étais pas du genre à me laisser faire comme ça. surtout si on me parlait comme une chienne. Ce qu'il avait fait à peu près. Pour qui il se prenait celui-ci. Je pouvais constater que l'humain était torse nu et que en plus il retirait son pantalon comme si de rien était. J'hallucinais. Il voulait me faire craquer ou quoi celui la ? Oui je suis assez perverse mais j'avais de la retenue moi au moins. J'étais quand même assez pudique. Je le voyais déposer ces affaires dans un panier. Il en avait du culot en tout cas. Je le voyais nu. Je ne détournais pas le moins du monde le regard de celui-ci. Je n'en voyais pas l'utilité puisque cela ne me gênais pas vraiment.

Ou peut être que si. Car fallait dire que celui-ci était quand même pas mal physiquement pour un simple humain. Je soupirais et je détournais le regard ayant quand même un minimum. Et quand je le regardais de nouveau, il se trouvait un moins d'un mètre de moi. Une baffe aurait était utile dans ces moment la. J'arquais un sourcil, l'air de dire qu'est ce que tu fous près de moi. Je voulais lui dire. Vas-y te gêne pas. Fais comme si j'étais pas la. Mais malheureusement il le savait que trop bien et ne m'avait pas l'air aimable du tout avec les vampires. De quoi je tombe bien ? Mais il était malade ce garçon ma parole. Il me tutoyait alors qu'il ne me connaissait même pas. Non mais sérieusement. Ou va le monde maintenant. Lui laver le dos ? Non merci. Mais pour qui, il me prenait celui-ci ? Pour sa servante ? Il pensait que j'allais être docile et lui obéir ? Non merci. Si j'avais vraiment envie en ce moment de faire quoi que ce soit. Je l'aurais fais volontiers.

Je m'avançais et je passais à coté de lui. C'était ma façon de dire qu'il devait passer son chemin et qu'avec moi sa ne fonctionnerais pas. Du moins pas pour le moment. J'avais même pas envie de lui répondre. tellement je trouvais cela inutile. Mais une fois face aux paniers de la salle de bain ou mes affaires s'y trouvaient. Je me tournais vers lui qui devait donc se trouvait dos à moi. Sauf si bien sur celui-ci c'était retourner entre temps.

-Sache que jamais, je ne vous laverais le dos. Je ne suis pas une vampire docile, si je puis me permettre de le dire. Allez voir un peu ailleurs pendant que j'y suis.

Je venais de récupérer gracieusement mes vêtements que je devrais me mettre maintenant dans une des chambres qui se trouvait être libre dans les environs. Je me disais qu'il me fallait rentrer rapidement chez moi car l'aube allait sûrement pas tarder à se lever. Et je ne voulais vraiment pas être déranger pas la day class en ce moment même. Parfois je me demandais pourquoi nous les vampires, on était tous beau ou belle. Sa m'agaçait un peu. Sa faisait combien de temps que j'étais seule ? Longtemps. Je me demandais ce qu'allait faire le jeune homme car après tout. J'étais pas du genre à aller vers les autres facilement aussi. En fait j'avais la flemme de me changer ailleurs, J'allais donc devoir me changer dans une des douches.

- Si vous me regardez pendant que je me change. Vous pouvez être sur. Que je serais pas gentille comme en ce moment.

Je me dirigeais donc vers une douche assez loin des baignoires. Car oui s'il y allait, Il ne pourrait peut être pas me voir m'habiller et donc zieuté dans la douche. Les hommes étaient tous les mêmes. Des pervers !
Revenir en haut Aller en bas
Shiro Kunimitsu
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
avatar
Masculin Messages : 196
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 24
Localisation : Me cherche pas !!
Emploi/loisirs : Traqueur
Humeur : Bof

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kunimitsu Shiro
Armes [2 Maxi.]: Arès
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Mar 4 Sep - 12:52

J'avais vraiment fait très fort sur ce coup-là en décidant de me laver directement dans le pavillon réservé aux vampires. Et pourtant, alors que j'étais tombé sur l'une d'entre elle vêtue d'une simple serviette pour cacher les parties de son corps qu'elle n'exposait sans doute pas au premier venu, je m'étais permis de lui demander ce qu'elle faisait. Je cherchais bel et bien les histoires mais bon, je m'en fichais complètement vu que je savais que j'étais intouchable ici, dans cette académie et surtout chez les vampires qui ne pouvaient se permettre de s'en prendre à un humain, et encore moins à un chargé de discipline comme moi qui était justement là pour m'assurer que leur existence ne soit pas révélé aux autres humains. En gros, avec les services que je leur rendais, me laisser utiliser leur salle de bain n'était franchement rien, surtout qu'à cause d'eux, je dormais de moins en moins longtemps !! Après lui avoir demandé ce qu'elle faisait ici alors que ça se voyait très bien, elle m'avait retourné la question, en me faisait remarquer mon humanité au passage, et le fait que je me trouvais dans la salle de bain des filles et non des garçons. Personnellement, je m'en fichais, j'avais pas fait gaffe en entrant, mais je n'étais pas mécontent de cette erreur. Qui cracherait sur une vue pareille ? Vampire ou pas, elle restait une fille attirante et moi un homme avec des besoins, je comptais donc chercher à en profiter un maximum avant d'aller en cours...

Bien qu'elle m'ait retourné la question, elle n'y avait pas répondu malgré l'évidence de la réponse, et pourtant, j'avais décidé de faire de même, estimant qu'on devait avoir les mêmes raisons. On avait tout deux chercher à prendre une douche, moi c'était avant les cours, et elle c'était après, c'était la seule différence d'après moi. Continuant de retirer mes vêtements afin d'être plus à l'aise pour faire ce que je comptais faire, soit me laver, je ne tins pas compte de sa présence, me fichant complètement de sa gêne éventuelle. Je n'avais jamais compris le concept du vampire aux émotions humaines. Je trouvais que c'était absurde. Bon d'accord, ceux de cette académie n'étaient pas des sang purs – qui étaient vraiment très rares ici – et donc, ils n'étaient pas plus vieux que moi pour la plupart, mais ce n'était pas une raison pour oublier ce qu'ils étaient à la base !! Pourquoi ? Parce qu'au final, le fait qu'ils reniaient ainsi leur véritable identité m'empêchait de les tuer. Et oui, j'étais un chasseur de vampires, pas un chasseur d'humains déguisés en vampire. Or, c'était ce que les élèves de la Night Class étaient. Je me devais donc de les provoquer pour réveiller leurs instincts sanguinaires, ou sinon, je serais obligé de me contenter des levels E tout juste bon à me divertir...

Quand elle détourna les yeux – pour une raison que j'ignorais sachant qu'elle n'avait pas arrêté de me mater pendant que je me déshabillais – j'en profitais pour me rapprocher d'elle et lui annoncer qu'elle ferait l'affaire pour me laver le dos. Si c'était pas un honneur que je lui faisais. Ah la la, j'allais finir par me radoucir moi à force d'offrir ce genre de privilèges au premier venu... Au lieu de me répondre « bien maître » comme j'aurais souhaité qu'elle le fasse – bon d'accord, j'avais un peu rêvé sur ce coup-là, mais ça valait toujours la peine d'essayer, non ? – elle m'ignora et passa à côté de moi avant de continuer sa route vers ses propres vêtements. Etait-ce sa façon à elle de me dire qu'elle ne le ferait pas ? Possible. Personnellement, je n'avais jamais compris pourquoi de nos jours, les femmes pensaient être en droit de refuser de faire ce que je leur disais. Et qu'elle soit humaine ou vampire, une femme restait une femme, non ? Qu'elle fasse ce que je lui dis et tout se passerait bien, c'était aussi simple que ça. Finalement, elle me répondit d'un ton assez dur d'ailleurs. Ne jamais dire jamais, c'était la règle numéro 1 si on voulait éviter les mauvaises surprises. Pas une vampire docile ? Je me chargerais de son éducation dans ce cas-là, ce n'était pas un problème. Le plus drôle en fait, ce n'était pas vraiment qu'elle essayait vainement de chercher à se faire respecter mais plutôt le fait que malgré ses propos, elle ne pouvait s'empêcher de rester poli.

"Aller voir ailleurs ? Alors qu'il y a de si belles choses à admirer ici... Il faudrait être complètement stupide, tu ne crois pas ?"

De quelles choses je parlais ? Rien de plus simple. En me rapprochant d'elle tout à l'heure j'avais pu voir qu'elle était doté de certains avantages physiques qu'on ne pouvait nier. Malheureusement pour moi, elle portait une serviette, m'empêchant donc de la voir complètement. Mouais, encore une fois, je comptais faire en sorte de régler ce problème aussi. Une serviette n'était pas un obstacle insurmontable, loin de là. Les vêtements, par contre, étaient une toute autre affaire. Si on y réfléchissait bien, quelque part, je lui avais fait un compliment. Elle devrait être contente, non ? J'avais souligné le fait qu'elle était attirante et que je ne tenais pas particulièrement à la voir s'en aller. Je me retournai pour lui faire face et découvris qu'elle venait de récupérer ses affaires. Comptait-elle sortir de la salle de bain et aller se changer ailleurs ou me restait-il un peu de temps pour profiter de sa compagnie et tenter de l'allonger. Après tout, il semblerait que j'avais besoin de plus de temps que nécessaire pour l'amener à me laver le dos... Ah ? La chance était de mon côté, je perçus dans son regard qu'elle avait décidé de rester pour se changer ici.

Qu'est-ce qu'elle me racontait là !? Elle appelait ça une menace ? Hmm... Dans d'autres circonstances, j'aurais bien rigolé. Elle n'était pas le regard assez dur pour pouvoir ne serait-ce que donner l'impression que je risquerais quelque chose si j'allais la voir s'habiller. Néanmoins, en analysant bien ce qu'elle venait de dire, j'avais comme l'impression que, inconsciemment, elle m'invitait à le faire. Franchement. Qu'est-ce que ça voulait dire « pas aussi gentille qu'elle l'était actuellement » ? Cela voulait juste dire qu'au lieu de me dire d'aller voir ailleurs, elle protégerait de ses mains ce qu'elle tenait à cacher et crierait peut-être. Bref, rien de bien intimidant en somme. Soudain, une idée m'apparut alors qu'elle s'éloignait de moi et des baignoires. Quelques secondes plus tard je venais de rattraper la vampire, dont je ne connaissais pas le nom – comme si j'en avais quelque chose à faire de toutes les façons – et me plaçai devant elle pour qu'elle s'arrête. Qu'est-ce que je comptais faire ? C'était sûrement la question qu'elle devait se poser. La réponse n'allait pas tarder à arriver. En effet, je profitai du fait que j'étais face à elle pour lui retirer les vêtements des mains et les balancer dans une baignoire à côté. Sachant que c'était une salle de bain, il y avait peu de chance que ses affaires aient atterri dans une baignoire sèche. Résultat, elle ne pourrait pas se changer de si tôt. Dommage, hein !? Il aurait été préférable qu'elle sorte et se change ailleurs. Un sourire sadique en coin, je lui dis :

"Tu n'as pas arrêté de me mater tout à l'heure, et je ne pourrais pas te rendre la pareille si tu t'habillais... Ce qui serait dommage, tu n'es pas d'accord ?"

L'excuse était bidon, mais le mal était fait de toutes les façons. Qu'elle tente de récupérer ses affaires si elle le voulait. Avec un peu de chance, celles-ci ne seraient pas assez mouillées pour être inutilisable. Enfin, je n'avais pas l'intention de m'arrêter en si bon chemin non plus. Elle avait refusé de me laver le dos, je comptais donc lui montrer qu'on ne disait pas non à Shiro Kunimitsu. Petit à petit, je lui ferais comprendre que le plus simple aurait été de faire ce que je lui avais dit bien gentiment et sans jouer les fausses rebelles. Non mais pour qui elle se prenait elle ?! Me déplaçant sur le côté pour ne plus être devant elle et la laisser passer si tel était son désir, je fis deux pas en avant et me retournai pour me retrouver derrière elle. Là, je me collai presque à elle et lui murmurait à l'oreille – il ne fallait pas oublier que j'étais nu d'ailleurs :

"Tu permets ?"

Je reculai alors et lui mit une main aux fesses avant de m'éloigner un peu afin d'observer sa réaction. Comme d'habitude, je supposais qu'elle ne me frapperait pas car elle ne le pouvait pas, mais bon, qui pouvait savoir si sa réaction serait ou non prévisible. Avec les vampires, on ne pouvait être sûr de rien après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Fuyuka Kazuya
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
avatar
Féminin Messages : 29
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 23

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kazuya Fuyuka
Armes [2 Maxi.]: Une épée & un flingue.
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Dim 30 Sep - 17:44

Ce dont je pouvais dire c'est que avant que je ne lui dise qu'il ne me regarde pas quand j'irais me changer, il m'avait dit que j'étais attirante. Ce qui voulait dire qu'il m'avait fait un compliment. Bien sur, cela me faisait plaisir mais dans sa façon parler, cela ne m'avait pas plus du tout. Car oui, il avait repris une de mes phrases quand je lui avais dit d'aller voir ailleurs. Mais sinon il m'avait aussi fait la réflexion sur le fait que cela pouvait être stupide de partir. J'avais donc soupirer tout en décidant de ne pas lui répondre. Car ce genre de comportement avait tendance à m'énerver assez rapidement. Je n'aimais pas trop qu'on ce moque de moi. Il me cherchait des noises à mon goût tout en sachant qu'il était vulnérable contre nous.

Alors que je ne lui avais pas répondus et que j'étais presque arriver au niveau des douches éloignée loin des baignoires, je pouvais sentir que celui-ci s'était déplacer pour venir vers moi. Je venais d'avoir raison, car je venais d'être contrainte de m'arrêter, si je ne voulais pas lui rentrée dedans. Il était face à moi. Qu'allait-il faire ? En plus il était nu comme un vers. Cela m'énervait un peu plus à chaque fois. Puis soudainement il prenait mes vêtements que j'avais tenter de garder avec moi, malheureusement il avait réussis à les prendre. Et il venait de les jeter dans une baignoire qui était remplis. J'avais ouvert grands les yeux mais je les avais vite fermer. Après tout, je devais garder mon calme et ne surtout pas m'énerver. Et en plus de tout ça, quand j'avais ouvert mes yeux, celui-ci souriait et me disait, que je n'avais pas arrêter de le regarder. En même temps. J'étais un peu sous le choc de le voir dans notre salle de bain et en plus de ça tout nu. Il voulait donc tout simplement me matais nue ?

J'avais donc froncer les sourcils. Dommage pour lui ! Mais pas pour moi. Je n'avais plus vraiment de moyen pour me changer et tout les vampires devaient sûrement être en train de dormir. Ça m'agaçait beaucoup. J'aurais aimé le frapper mais je ne pouvais pas. Mais d'un coté. J'étais externe. Donc je pouvais aussi un peu. Je lui souriais doucement et je venais à dire :


- Oh mais oui, cela serait vraiment dommage pour vous de ne pas me voir nue, n'est ce pas ? Mais que je sache, c'est vous qui étiez en train de vous déshabillez alors que vous saviez que j'étais présente. Surtout que j'ai été surprise de vous voir donc, ne pensez pas que je vous ai vraiment regarder.

Celui-ci s'avançait un peu en passant donc juste à coté de moi. Il venait de s'arrêter tout près même trop près de moi. Il venait de me murmurez des paroles en me disant tu permets. De quoi je devais lui permettre. C'est alors que je venais de comprendre quand celui-ci s'était reculer afin qu'il mette ces main sur mes fesses. Je venais donc de serrer mes poings et je me tournais vers lui. J'étais plutôt énerver. D'habitude c'est moi qui faisait ce genre de chose quand j'en avais envie et surtout quand j'étais attirée par la personne. Puis même si l'humain était mignon physiquement, je ne pouvais pas le supporter.

J'avais une envie de le frapper, mais peut être que c'était ce qu'il attendait de moi. Je ne pouvais donc rien faire. Je tournais à nouveau vers la baignoire pour récupérer mes vêtements qui se trouvaient être beaucoup mouiller. Je ne pouvais donc vraiment pas les remettre. J'en profitais pour voir ou se trouvait les vêtements du jeune homme. Je venais de les repérer. Et si je les prenais et que je les mettais ? Je pouvais très bien me venger aussi. Il serait nu comme un vers si je sortais en vitesse avec. J'étais donc pencher pour éviter d'aller dans l'eau.


- Cela vous amuses tant que ça, de me faire ce que vous venez de faire ? Surtout que vous en profitez car vous savez qu'on ne peut vous toucher à l'intérieur de l'établissement. Et je pense que vous avez de la chance car je pense que vous allez être très peu apprécier des autres vampires.

Je m'étais donc redressez et je m'étais tourner vers lui afin de le regarder, une fois tournée vers lui. J'avais mes vêtements trempée dans les bras et la serviette ne me servait plus à grand chose, mais au moins sa me cachait toujours mon corps même si c'était mouiller. Je m'approchais donc de lui sans faire aucun mouvement brusque même si je me doutais que celui-ci s'en foutais complétement ! Puisqu'il était intouchable pratiquement, il me fallait trouvé quelque chose. Je réfléchissais puis soudainement, je lui balançais mes vêtements sur lui en disant :

- Comme c'est de votre faute, tout ça parce que je n'ai pas envie de vous laver le dos. Vous pourriez donc m'étendre mon linge quelque part non ? Après tout cela reviendrait au même. Mais bon si vous ne voulez pas le faire et bien, dans ce cas la, je ne laverais peut être pas votre dos.

Je le regardais. Même si je ne pouvais pas m'entendre avec lui. Et comme tout était de sa faute, je ne pouvais pas non plus refuser. Après tout, il avait insister pour que je lave son dos. Et plus vite ce sera fait, plus vite je pourrais rentrée avant que le soleil ne se lève. Même si cela ne me dérange pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Shiro Kunimitsu
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
avatar
Masculin Messages : 196
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 24
Localisation : Me cherche pas !!
Emploi/loisirs : Traqueur
Humeur : Bof

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kunimitsu Shiro
Armes [2 Maxi.]: Arès
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Dim 11 Nov - 22:28

J'avais décidé de lui faire regretter son manque de respect évident envers moi. Et oui, en refusant de me laver le dos alors qu'elle aurait dû sauter sur l'occasion comme la femme qu'elle était, elle m'avait plus ou moins énervé. Depuis quand me refusait-on quelque chose ? Et surtout, pour qui se prenait-elle ? Pas pour une moins que rien en tout cas, c'était le moins qu'on puisse dire. A mes yeux pourtant, c'était exactement ce qu'elle était : une femme vampire, tout ce qu'il y avait de plus simple. La seule différence, c'était que je ne pouvais pas la tuer, ni même la blesser, et elle ne pouvait pas m'attaquer non plus. Dommage pour elle, car j'avais bien l'intention de la pousser à bout et de l'énerver jusqu'à ce qu'elle craque et me morde, cède et me lave le dos, ou encore jusqu'à ce qu'elle me fuit pour s'en empêcher. C'était les trois options qui lui restaient d'après moi. Néanmoins, je pouvais encore être surpris, et largement d'ailleurs vu que je ne la connaissais pas elle. Alors qu'elle avait commencé à s'éloigner de moi, je m'étais empressé de la devancer pour lui prendre ses vêtements et les jeter dans une baignoire pleine d'eau.

Autant dire que pendant l'espace d'une seconde, je sentis qu'elle était prête à craquer, mais elle s'était ravisée. Je lui avais fait savoir qu'il ne serait pas juste, en quelque sorte, qu'elle puisse me voir nu et pas moi. Quelque part, c'était elle qui avait l'avantage ici, non ? Mon but était donc de ramener un semblant d'égalité à la situation, même si de mon côté, j'estimais que je menais la danse. Comment ça c'était moi qui m'était déshabillé volontairement en sachant qu'elle était là ? Oui, je l'avais fait, mais je ne lui avais pas dit de me regarder non plus. Bon d'accord, ça avait été mon but sachant que, premièrement, je m'en foutais, et deuxièmement, je cherchais à la déstabiliser. Mais quelle menteuse celle-là ! A moins qu'elle n'essaie de se convaincre elle-même qu'elle disait la vérité, tout en sachant que ce n'était pas le cas... Continuant de la chercher sans pour autant vraiment lui répondre, je fis mine de lui demander la permission avant de lui mettre une main aux fesses sans me sentir plus gêné que cela. Ce n'était pas la première fois, et ce ne serait sûrement pas la dernière.

Elle s'était aussitôt retournée vers moi, avec une expression qui ressemblait à de la colère. Les vampires n'étant pas des humains, il était difficile de savoir s'ils étaient doués d'émotions ou pas. Surtout que les vampires comme elle étaient étranges. Ils ne tuaient plus d'humains pour se nourrir, ce que je ne trouvais pas très naturel... Si ça continuait d'ailleurs, les hunters n'auraient plus aucun intérêt, mis à part s'occuper de ceux transformer par les sangs purs. Je la vis alors récupérer ses vêtements, qu'elle ne pourrait pas remettre bien entendu. Est-ce que cela m'amusait ? Bah oui, vu que je pouvais le faire et qu'elle n'y pouvait rien. Elle savait pourquoi, c'était déjà ça : elle était un peu plus maligne que je ne le pensais. J'éclatai alors de rire alors qu'elle terminait sa phrase !!

"Parce que tu penses vraiment que je cherche à être apprécié des autres vampires ? - je ris de plus belle en y repensant. Elle était vraiment naïve celle-là. Néanmoins, je lui fis remarquer – Tu as précisé les autres... Dois-je en conclure que tu m'apprécies ?"

Un petit sourire en coin, ce genre de déduction était l'une de mes spécialités. Je faisais très attention aux détails afin de découvrir une faille chez mon adversaire. Et quand je disais adversaire, je parlais bien entendu de tous les vampires, peu importait leur rang. Là, je me disais que si j'avais raison, je pourrais toujours en profiter. Rares étaient les personnes qui m'appréciaient, et maintenant que j'y pensais, je n'avais jamais rien fait pour m'attirer la sympathie des autres. J'étais comme j'étais, tant pis pour ceux que ça dérangeait. Les seuls fois où je faisais des efforts pour être bien vu, c'était dans le cas où ça avait un quelconque intérêt pour moi. Là, en l'occurrence, je n'en avais rien à faire, même si ça pourrait l'amener plus facilement à faire ce que je lui disais... Surtout que si tel était le cas alors que j'avais tout fait pour l'énerver, cela signifiait que je n'aurais pas besoin de faire semblant d'être désolé avec elle. Quoiqu'il en soit, avec ses vêtements en main, elle s'approchait de moi. Pas très malin ça, sa serviette était mouillée aussi maintenant. Je la vis alors me balancer ses affaires dessus et ne pus rien faire pour les éviter !! Foutus vampires avec leurs capacités physiques supérieures à celles des humains !

Recevant ses vêtements en pleine figure, j'eus quand même le réflexe de les attraper avec mes mains avant qu'ils ne tombent par terre. Je supposais que je pourrais toujours m'en servir contre elle. Elle reprit la parole, me disant que c'était de ma faute, qu'elle ne voulait pas me laver le dos, et que je pouvais tout aussi bien étendre son linge... Je ne l'avais pas vu venir celle-là. Me proposait-elle un marché ? Si j'étendais son linge, elle me lavait le dos ? Ah la la... Les vampires avaient vraiment tendance à se prendre pour ce qu'ils n'étaient pas. Et celle-là avait clairement pété les plombs à mon humble avis. Observant les vêtements que je tenais dans les bras, je balançai derrière moi le haut et le bas, ne conservant que les sous-vêtements : un dans chaque main. Je levai alors les mains pour lui montrer ce que je venais de découvrir. J'étais énervé, mais je le cachais. Je n'avais vraiment pas aimé du tout le ton qu'elle avait employé et la manière dont elle m'avait traité en me jetant ses vêtements comme si j'étais un vulgaire domestique!!En la regardant, je me rendis compte que la serviette, légèrement mouillée, s'était comme ''moulée'' à son corps, précisant un peu plus la silhouette de la vampire. Je déclarai alors avec un petit sourire satisfait :

"Tu n'es pas si méchante que ça finalement. Tu m'offres toi-même l'occasion de t'admirer de plus près. - je me rapprochai d'elle doucement, mon membre se réveillant au fur et à mesure que mes pensées s'égaraient. J'ajoutai alors en agitant ses dessous devant elle – Si tu veux mon avis, ce n'était pas très malin de balancer tes vêtements au premier mec nu que tu croises dans une salle de bain. J'aurais pu être un malade en plus.. Les vampires seraient-ils dépourvus d'intelligence ?"

Oui, je la provoquais carrément sur ce coup-là. D'ailleurs, je finis par m'arrêter à moins d'un mètre d'elle, riant légèrement. Je lui rendis alors ses affaires et lui tournai autour, avant d'aller ouvrir le robinet de l'une des nombreuses baignoires se trouvant dans cette pièce. Vérifiant que l'eau était chaude, je pris la peine de me verser un peu de savon à l'intérieur histoire de faire un peu de mousse. Un bain, c'était un bain, et même les hunters avaient le droit de se faire plaisir, non ? Et tant qu'à se faire remarquer, pourquoi s'arrêter en si bon chemin, hein !? Tandis que la baignoire se remplissait lentement mais sûrement, je me tournai vers celle dont je ne connaissais toujours pas le nom. Histoire d'en rajouter une couche, je croisai les bras sur mon torse et lui demandai :

"Dis-moi, si je te proposais de me laver plus que le dos... Tu accepterais ?"

Comment allait-elle réagir ? Se laisserait-elle aller à me frapper cette fois-ci ? Si tel était le cas, rien ne me ferait sans doute plus plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Fuyuka Kazuya
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
Vampire Level B & Elève Externe de la Night Class
avatar
Féminin Messages : 29
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 23

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kazuya Fuyuka
Armes [2 Maxi.]: Une épée & un flingue.
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Ven 25 Jan - 17:31

Alors qu'il avec conclut à un moment que pendant un instant je l'aurais apprécier tout comme les autres, il pouvait se foutre le doigt dans le nez. Jamais je ne pourrais apprécier un gars comme lui qui tout comme moi prenait les autres de hauts. Enfin moi c'était que si on m'embêtait comme en ce moment et que l'on me mettait presque à bout.

Alors que je lui avais jeter mes fringues, il les avait rattrapé, ce qui prouvait qu'il avait beaucoup de reflex mais, aussi que moi je n'y avais mis que très peu de force et de vitesse. Car oui, je ne voulais pas que le visage de cet homme soit blesser même si j'avoue qu'il n'y avait rien dans mes vêtements. Il n'avait pas bouger d'un pouce et il observait mes vêtements. Ce qui avait le don de mettre en rogne, car maintenant je m'en voulais de les lui avoir balancer. Je ne pouvais vraiment plus sortir à moins de prendre ses vêtements rapidement et de les enfiler dans une autre pièce mais, pour sûr, c'était bien trop risquer vu son caractère et que je ne savais pas de quoi il était vraiment capable.

Puis soudain, je le voyais jeter ma jupe et mon haut derrière lui. Il tenait dans ses mains mes sous vêtements. Et il prenait un malin plaisir de les levais pour bien me les montrer, qu'il les avait en sa possession. Et il venait d'avoir un petit sourire ou il me disait que je n'étais pas méchante finalement. Au départ je ne comprenait pas de quoi il parlait quand il me disait avoir l'occasion de m'admirer de près. Et une chose était sûr c'est que je n'avais pas remarquer pour le moins du monde que son membre se réveillait quand il s'avançait vers moi. Il agitait mes sous vêtements juste sous mon nez et j'étais rouge car j'avais à la fois honte et j'étais furieuse aussi.


- Nous sommes intelligents pour la plus part. Mais je nie pas le fait que certains ne le sont pas. En voila la preuve avec moi. J'étais idiote de les avoir balancer.

Je lui avais répondus un peu sèchement mais avec une toute petite voix. Surtout qu'il était à moins d'un mètre de moi. Il me rendait mes affaires, que je m'étais empresser de récupérer assez rapidement. Et je tentais de me calmer. Il me cherchait et je rétorquais comme une nouille. J'entrais presque dans son jeux. Mais comme il me tournait autour cela ne m'aidait pas non plus.

- Arrêtez de me tourner autour s'il vous plait. C'est très agaçant.

Puis je le regardais ouvrir les robinet d'eau pour remplir la baignoire et mettre du savon pour que cela mousse. Je soupirais car je m'étais tout de même retourner face à lui. Et oui cette fois-ci je l'observais. Mais pas son corps, je regardais ce qu'il faisait surtout et voir qu'elles étaient ses intentions. La baignoire se remplissait lentement et il s'était tourner vers moi pour me demander si j'accepterais de laver autre chose que le dos. Non mais, pour qui, il pouvait bien se prendre. Jamais je laverais autre chose mais le fait qu'il insiste pour laver son dos ressemblait à une obligation.

- Grr. Tu as bien de la chance que je ne tienne pas à rompre l'accord avec l'école en respectant les règles. Car tu m'as bien énerver. Et jamais, au grand jamais que je sache. Je ne te laverais. Sauf le dos comme tu es si insistant et que le jour commence à se pointer.

J'avais beau être énerver et même voir son corps, cela ne me faisait rien du tout. Aucun effet. Bon d'accord il était magnifique pour un humain. Je m'approchais donc du bain et en restant assez loin de lui.

- Et d'ailleurs puis-je savoir ton nom et prénom ? Et je te dirais le mien si tu le souhaite. En fait même si tu ne veux pas je te le dirais. Je suis Kazuya Fuyuka.

La moindre des choses étaient que je dise au moins mon nom et prénom avant qu'il ne me demande de me présenter avant ou qu'il ne m'envoie balader. J'entrais dans le bain pratiquement remplis et pour cela j'avais du passer à coté de l"homme. Mais je n'avais pas pour autant enlever ma serviette. Car même si on pouvait voir mes forme. Il ne pourrait pas y voir à travers.
Revenir en haut Aller en bas
Shiro Kunimitsu
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
Humain, Hunter, Elève de la Day Class & Chargé de Discipline
avatar
Masculin Messages : 196
Date d'inscription : 20/08/2012
Age : 24
Localisation : Me cherche pas !!
Emploi/loisirs : Traqueur
Humeur : Bof

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Kunimitsu Shiro
Armes [2 Maxi.]: Arès
Relations:
MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   Jeu 30 Mai - 1:44

Je m’amusais vraiment beaucoup dans cette salle de bain avec cette vampire qui semblait, au fur et à mesure, avoir de plus en plus de mal à contenir ses émotions. Il y avait de fortes chances que je ne parvienne pas à la faire craquer mais bon, je pouvais toujours planter une graine maintenant et l’arroser par la suite jusqu’à ce qu’elle explose et commette l’irréparable. C’était ça l’avantage de la haine. Une fois qu’elle s’insinuait en quelqu’un, elle ne le quittait plus et continuait de prendre de l’ampleur jusqu’à ce qu’elle parvienne à s’exprimer ! Elle pouvait être fière d’elle quand même. J’avais beau tout faire pour l’énerver, allant même jusqu’aux contacts physiques, elle parvenait à garder ses distances et le contrôle sur ses émotions et ses actes. Malheureusement pour moi, je ne pouvais pas faire grand-chose de plus. Tout comme elle, j’étais limité dans mes mouvements et je trouvais ça légèrement problématique.

En effet, cette règle m’interdisant d’éliminer les vampires inscrits dans cette Académie était franchement gênante. Enfin, j’avais promis de ne pas m’en prendre à eux, et je comptais bien tenir ma promesse. Tandis que je lui présentai ses dessous, j’avais remarqué qu’elle s’était mise à rougir. Bah tiens ! Depuis quand des créatures telles que les vampires étaient-elles capables d’une telle chose ? N’étaient-ils pas morts techniquement ? Et pourtant, elle était là devant moi et rougissait devant ce que je lui montrais. C’était intéressant… Mais dégoûtant en même temps. Il n’y avait pas grand-chose de pire qu’un vampire. Mais un vampire qui jouait les humains, c’était pire que pire ! Si eux-mêmes cherchaient à renier leur espèce pour mieux s’intégrer parmi nous… C’était du n’importe quoi ! Mais vraiment ! Surtout que plus il y aurait de vampires qui feraient comme elle, moins nous - les hunters - aurions de travail. Or, j’adorais traquer et tuer des vampires. Donc, ils avaient pas intérêt à prendre exemple sur elle !

J’éclatai de rire en l’entendant me répondre. Décidément, elle m’amusait de plus en plus. Ma colère face à l’insolence dont elle avait fait preuve vis-à-vis de moi se dissipait petit à petit. J’avais comme qui dirait envie de continuer de rire avec elle. Ses réactions et ses réponses n’avaient rien à voir avec celles des autres vampires. Bon d’accord, je ne blablatais pas trop avec d’autres comme je le faisais avec elle. Et encore, on ne pouvait pas appeler ça une conversation. Quoiqu’il en soit, plus le temps passait et plus je la trouvais intéressante. Elle faisait un excellent passe-temps. Dommage qu’elle ne soit pas plus docile… Enfin, elle avait un minimum d’humour et c’était déjà ça. Elle ne cherchait pas à défendre absolument les siens, et m’avouait même qu’il lui arrivait d’être stupide comme elle venait de l’être en m’envoyant ses vêtements à la figure. Ce qui était amusant n’était pas tant le fait qu’elle traite d’autres vampires de débiles, c’était plutôt le fait qu’elle reconnaisse ses torts. Moi-même je ne le faisais pas. J’avais toujours raison en même temps. C’était donc pas de ma faute ! Mais l’humilité était une qualité et elle en avait un minimum: elle gagnait donc un point dans mon estime.

Agaçant ? Apparemment, la provoquer n’était pas suffisant pour l’énerver, mais lui tourner autour marchait ? Vraiment très bizarre tout ça. M’arrêtant pour faire couler mon bain - il était temps quand même - je lui posais une nouvelle question en me tournant bien face à elle. Le fait de la voir en serviette avait éveillé certains de mes désirs. Et oui, il m’arrivait d’éprouver ce genre de besoins primaires envers les vampires. Ils avaient forme humaine après tout. De plus, si on passait à côté du fait qu’elle se nourrissait de sang, elle était agréable à regarder. La serviette ne cachait pas tout en plus. On pouvait facilement voir qu’elle n’avait aucune raison de complexer sur son physique. D’ailleurs, existait-il des vampires trop maigres, voire obèses ? De toute ma vie, je n’en avais vu aucun en tout cas. Ils avaient toujours eu l’air parfaits sur le plan physique, voire trop parfaits pour paraître naturels, humains. Sans doute la raison pour laquelle tous ces élèves de la Day Class cherchaient à voir ceux de la Night Class… Tant mieux pour eux, tant pis pour nous les Chargés de discipline. Aurait-elle fini par céder ? La véritable question en fait, c’était: pourquoi se rapprochait-elle de ma baignoire ?

Elle avait l’air plutôt pressée maintenant. Elle avait toute la journée devant elle pourtant, et c’était pas comme si elle avait mieux à faire. Selon moi, en tout cas. Kazuya Fuyuka ? Est-ce que je le retiendrais ? Tout dépendrait de l’impression finale que je me ferais d’elle. J’avais décidé d’arrêter de trop la provoquer. Elle m’amusait beaucoup et puisque je m’ennuyais, je trouvais qu’elle faisait l’affaire en guise de passe-temps. Le tout, c’était d’éviter de la faire fuir. Je pouvais bien faire ça sans avoir à me rabaisser, non ?

 « Shiro. C’est mon prénom. Tu as le droit de m’appeler Shiro-sama si tu veux. Je t’aurais bien donnée mon nom avec, mais il est bien trop compliqué pour toi… »

Chasser le naturel, il revient au galop. Pour une fois que je lui laissais le choix et que je ne lui donnais pas un ordre. Autant qu’elle en profite tant que ça durerait. Me connaissant, il ne me faudrait pas longtemps pour me lasser et retrouver mon attitude habituelle. Mon nom de famille étant long et compliqué, je n’avais pas pris la peine de le lui donner. Même chez les humains, rares étaient ceux qui le prononçaient correctement… Soudain, je la vis entrer dans mon bain ! Ma baignoire ! Celle que JE venais de remplir ! Non mais elle se foutait de moi ou quoi !? Elle tenait vraiment à finir décapitée celle-là ! Rester calme. Je devais rester calme et faire comme si de rien n’était. Affichant un air impassible, je m’avançai vers elle tranquillement. Une fois derrière elle, je rapprochai mon visage du sien en me baissant afin que mes lèvres soient près de son oreille. Je lui dis alors tout simplement en posant mes mains sur les rebords de la baignoire:

 « Voyons Fuyuka, tu devrais savoir qu’il est malpoli de pénétrer le bain de quelqu’un d’autre… - marquant une pause afin qu’elle comprenne bien que j’attendais un petit sacrifice en échange de l’affront qu’elle venait de me faire, j’ajoutai - De plus, le principe d’un bain, c’est d’y être nu pour pouvoir se laver. Je me vois donc dans l‘obligation de retirer ta serviette… »

Sur ce, je dénouai tranquillement la serviette de la vampire sans me gêner le moins du monde. Je n’avais fait que la dénouer, je lui laissais le soin de la retirer complètement et de la poser ailleurs. Vu qu’elle était immergée dans mon eau couverte de mousse, il ne lui servait plus à rien de ressortir. Non seulement, elle n’avait plus de serviette sèche pour s’essuyer mais j’avais aussi ruiné ses vêtements… En gros, elle n’avait rien d’autre à faire que rester avec moi dans cette baignoire. Quelques secondes plus tard, je rentrai à mon tour dans la baignoire. Il y avait largement la place pour deux. Je me fichais complètement qu’elle me voie, contrairement à elle qui cherchait à se cacher sans que je ne sache pourquoi. Franchement, elle n’avait aucune raison d’avoir honte. L’ignorant complètement pendant un moment, je commençai par me frotter les bras avec le savon présent dans l’eau, puis je passai au torse dans le même mouvement avant de me retourner dans la baignoire afin de lui présenter mon dos.

 « Je crois me souvenir que tu as fini par accepter… Souhaiterais-tu que je m’occupe de ton corps après ? »

C’était que je pouvais être sympa quand je voulais. Bien entendu, je jouais la comédie mais bon. C’était à prendre ou à laisser. Je pouvais tout aussi bien refaire comme précédemment en la traitant comme une moins que rien. Là, au moins, je lui donnais presque ce qu’elle voulait même si mon but était d’être diverti par elle. Elle n’était pas obligée de le savoir après tout. Néanmoins, comme je venais de le démontrer, mes suggestions étaient toujours pleines de sous-entendus. Le tout, c’était de savoir si elle s’en rendrait compte et jouerait le jeu, ou si elle jouerait les saintes nitouches bien trop timides pour entrer dans la danse. La balle était dans son camp. Qui sait, elle pourrait même me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un intru dans la salle de bain ! [PV Shiro Kunimitsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ▬ le 08.02.11 à 00h15
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH
» Colocation, règle de survie #1 : ne pas se rendre dans la salle de bain avec un casque audio(Luke)
» Qu'est-ce qu'on est bien dans son bain... [Zacharie/Rey] Défi [Salle de Bain des Préfets]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: RPG - Académie Cross :: Pavillon de la Nuit :: Salle de bain :: Salle de bain des filles-