Vampire Knight RPG
Vous êtes la/la bienvenu(e) sur ce forum RPG dédié au Manga "Vampire Knight" de la célèbre Mangaka : Hino Matsuri et qui s'en inspire.

Il reste beaucoup de personnages de la série qui sont à prendre, les personnages inventés sont les bienvenus également !

N'hésitez pas à consulter notre liste de prédéfinis !



Bienvenue dans cette école avec deux classes totalement différentes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce que les cours, ça ne sert à rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna Akiba
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
avatar
Féminin Messages : 1888
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tueuse de céréales /PAN/ 'fin Hunter quoi =p
Humeur : Un + Un = Un de moins ♪

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Yuna Akiba
Armes [2 Maxi.]: Mon Browning et mes poignards
Relations:
MessageSujet: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Dim 14 Aoû - 15:53

*Pfffff*

Un cours, une heure assis sur une chaise inconfortable, une heure à écouter le prof se perdre en réfléxion idiotes. Une heure où le prof fait plus la police que son cours, une heure de cours banale en somme. Mais moi, les heures de cours, c'était toutes les mêmes : quelques moment de ronflette, d'autres de dessin et enfin, il m'arrivait d'écouter le cours mais jamais sans bailler. C'était le cas de ce cours, le cours de Madame Ookami : les langue. Ben moi, j'en avais une et ça me suffisait amplement pour insulter TOOUUT le monde. N'est-ce pas merveilleux ? Oh mais je suis merveilleuse ! *HUm,hum* Bref, je suis fatiguée et c'est le seul cours où je m'interdit de dormir : ça inventerais une nouvelle langue pour ma prof mais j'étais gentille, ce cours, je l'écoutais. Dans ce cours là, j'étais très, très, trop gentille, vraiment, je ne ronflais pas, je ne dormais pas, je ne bavais. En contre-partie, je dessinais sur mon cahier. Je dessinais pleins de petits smileys ou d'animaux. Aujourd'hui, j'avais une commande, mon voisin de table m'avait demandé un loup. J'avais tout de suite tilté : Ookami et loup. C'était pareil. Lui, il en pinçait pour cette prof avec son allure de gamine et la sucette qui étirait la peau de sa joue. Il était vrai qu'elle avait son charme, et je parlais en tant que fille. Je la trouvais mignonne, enfin un plus que mignonne mais pas encore belle. Vous voyez le genre ? Nan ? Ben tant pis, j'aurais essayé au moins ! Ses cheveux violets avaient des reflets plus clair qui scintillaient à la lumière du jour. Ses yeux avait une couleur bleu à s'y perdre dedans. Et autour de son visage de porcelaine, tombaient deux mèches violettes un peu plus longues qui encadraient et contrastaient avec la couleur océan de ses yeux. Bref, pour un mec, c'était une femme tout à fait mignonne. Le collier autour de son cou, avec une pointe d'or illuminait son tour de cou de sorte que sa peau semblait luire aux lumières de la salle.
Bref, sur une feuille blanche, je commençais le dessin. Je dessinais les oreilles en un coup rapide de crayon et continuais par le reste de la tête et une encolure massive de louve alpha et pas d'oméga frêle. Mon voisin ne voudrait certainement pas d'une louve à l'allure de dominée. Je revenais sur sa tête pour augmenter la largeur de ses crocs qui me paraissaient trop courts. Puis, je dessinais le dos hérissé de poils de la créature. Je descendais et dessinais une queue touffue à l'a pointe plus sombre que je coloriais donc avec mon critérium. Je descendais encore et dessinais une patte arrière, je fis la seconde un peu plus en avant mais chevauchant tout de même la première pour donner l'impression que la louve avait fait un arrêt sur image en marche. Je dessinais le ventre puis les deux pattes avant de la même manière que les deux arrières. Je me redressais et regardais le dessins. Ouais, c'était pas mal, pas de quoi faire un plat mais c'était pas mal. Quelque chose me gênait mais quoi ? Je cherchais, pensive, je passais le crayon sur mon oreille et levais les yeux. ***** !! Le tableau était rempli. Je sortis mon stylo bic et écrivait ce que la prof effaçait au tableau. Si elle voyait que je n'avais pas écrit le cours, j'étais cuite.
Puis, je reprenais ma louve. Les yeux ! C'étaient les yeux. ça m'avait pris comme ça. Les yeux du loup étaient trop pâle, ils ne ressortaient pas assez. Je pris mon critérium sur mon oreille et agrandissais les yeux. J'étais tellement penchée sur le dessin que je n'entendis pas les pas s'approcher...
Je dessinais un point c'est tout. Les bruits de la classe ne me parvennaient plus. D'un coup rapide de crayon, je soulignais les yeux d'un gros trait et faisais un reflet sur l'iris. Je gomais le reste pour ne laisser que la pupille grise. Puis, fière de moi, je me redressais et mettais la feuille aussi loin que mes bras me le permettaient. Pas mal. Je le fis signais d'une flamme tribal avec écrit Yuna dessus. Et le posais sur le bord de ma table. Décidée à parler un peu les langues que nous apprenions. Enfin décidée, tout était relatif. Voyant que le cours était barbant, je pris mon cahier et dessinais un dragon dans la marge. Avec des petits coups de crayon pour ne pas dépasser de la marge. Je le ferait cracher du feu. les idées finiraient par faire imploser mon cerveau. Je voulais que le dragon ressemble à un vrai dragon : un peu agressif mais au coeur d'or. C'était plus du qu'il n'y paraissait. J'arrêtais un moment et reprenais la louve pour faire des fanons sur ses pattes. Sans alourdir le dessin, ces fanons donnaient une allure un peu plus ancienne et dominante à l'animal.

_________________

 

 

« I am selfish, I am brave,I'll prove to you that I am not afraid »

AKIBA Yuna
Vampire level D & Hunter
Associale à temps partiel
Exécrable en CDI

<---Passe la souris sur l'image =p

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cherry-blossom.forumgratuit.org/
Moka Ookami

avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Cimetiere
Emploi/loisirs : Ancienne professeur de langues
Humeur : Morte
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Dim 14 Aoû - 17:03

Moka s‘était réveillée 1 heure avant que son réveil ne sonne, elle devait se préparer pour ses cours. Elle resta dans son lit, de profil. Puis elle regardait les aiguilles tourner. Ouais.. Très captivant.
Elle se leva après avoir compté exactement 20 minutes.
Elle se prit une bonne douche chaude, et en profita pour se laver les cheveux sous la chaleur ambiante.
Elle regarda ensuite dans son armoire, elle sortit une sucette puis l’enfourna dans sa bouche, c’était un tique. Certains ont besoins de nicotine, elle avait besoin de glucose dans sa salive, dans son sang.

Une musique de Nickelback dans sa tête, « If today was your last day~~ », elle regarda ses vêtements (elle en avait peu mais bon..)
Elle opta pour une jupe courte plissé blanche et un haut à manche longues qui finissaient larges et qui contrairement au reste était d‘un bleu sombre, violet.
If today was her last day, ça ne la dérangeait pas d’être habillé ainsi pensa-t-elle amusée par sa propre bêtise.
Elle serra son grip avant que le reveil ne sonne. Il sonna pile à l’heure.


*Digne du jugement dernier*

Un rire ironique, puis elle descendit, elle voulait s’acheter des dragibus, il ne lui en restait plus.
Il ne manquait plus longtemps avant que les cours ne commence, elle avait déjà fait sa course qui lui servirait également de repas. (oui ne pas manger ni trop salée, ni trop sucrée.. C’est ça)
Arrivé à sa salle, elle contempla les sièges vides. Elle s’approcha d’un, et s’y installa, la chaise était dure, elle se releva aussitôt et comprit pourquoi certains élèves passaient leur cours à bouger.

Elle commença à noter au tableau des verbes et tout autres règles d’anglais, ainsi elle n’aurait pas à le faire plus tard. Elle eu enfin fini 30 minutes plus tard de noter sur le long tableau tout ce qu’il fallait. Elle frotta ses mains l’une contre l’autre pour enlever les quelques marques de veleda noires, ça ne s’enlevait pas. Elle vit alors les élèves rentrer petit à petit. Remplissant la salle. Elle était maintenant noire de monde, un sourire satisfait, elle regarda tout les visages, elle avait apprit son carnet par cœur. Elle pouvait donner un nom à toutes ses personnes, et pouvait dire qui manquait d’un coup d’œil, elle nota les personnes manquantes dans cette classe puis entama son cours.


-Hi! We can start ?

Quelques voix peu enthousiastes se levèrent, elle sourit, ce n’était pas grave, qui est-ce que ça allait rendre heureux d’être à l’école? C’est normal. Même elle avait préféré suivre ses cours par correspondance, elle n’aurait pas eu à s’asseoir sur ces chaises inconfortables au moins.
Elle resta debout en parlant d’une pièce d’Oscar Wilde,


-The victorian age..

Elle identifia une élève dont ses collègues lui avaient parlés, elle pouvait reconnaître qui c’était, « Yuna Akiba ». D’après eux, elle n’était pas très sérieuse en cours et elle semblait toujours s’ennuyer.
Ils lui avait dit de ne pas faire attention, qu’elle n’entrainait personne, mais tout de même une élève est une élève.
Elle la voyait écrire au critérium, parfois réfléchissant. Était-elle vraiment en train de suivre?
Ou bien..?
Elle effaça le tableau et tourna sa tête pour voir qui se dépêchait d’écrire, elle vit la fameuse brune se dépêcher d’attraper un stylo et de noter.
Elle n’écrivait donc pas. Un sourire au lèvres, changeant sa sucette de côté, levant les sourcils elle commença à avancer vers elle. Elle mit un doigt devant sa bouche pour demander le silence aux autres élèves qui la regardaient avidement, regarda d’abord silencieusement ce que Yuna trafiquait. Elle avait dessiné un loup sur une feuille appart. Il était plutôt réussit bien que ce ne soit pas le lieu idéal pour lui donner vie. La signature était belle également, une flamme tribale.

Elle regardait la feuille de la jeune fille, qui la reprit sans se rendre compte de sa présence. C’était drôle d’être tellement captivé par une chose que l’on ne se rende pas compte d’une autre.
Sur l’autre feuille, il n’y avait pratiquement rien d’écrit, c’était bien la peine d’avoir passé autant de temps à tout écrire sur le tableau.
Moka Ookami tapa ses deux mains l’une contre l’autre tel un applaudissement, en tentant de sortir la jeune fille de son oeuvre »


-Hé bien qu’avons-nous là? C’est un bien beau loup mais je crains fort que ce ne soit pas le lieu mademoiselle.

Sur une pointe d’ironie, mais sans être méchante. Même si elle savait que les élèves ne réagissaient jamais bien à ce genre de remarque, ce n’était pas une prof pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna Akiba
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
avatar
Féminin Messages : 1888
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tueuse de céréales /PAN/ 'fin Hunter quoi =p
Humeur : Un + Un = Un de moins ♪

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Yuna Akiba
Armes [2 Maxi.]: Mon Browning et mes poignards
Relations:
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Dim 14 Aoû - 19:04

A côté de ma table, quelqu'un tapa des mains, peut-être pour me sortir de mon dessin. Je levais les yeux en calant mon critérium sur mon oreille droite. Devant moi, se tenait Ookami-sensei avec sa sucette mémorable dans la bouche :

-Hé bien qu’avons-nous là? C’est un bien beau loup mais je crains fort que ce ne soit pas le lieu mademoiselle.

J'écarquillais les yeux, faisant semblant d'être étonnée -ce qui n'était absolument pas le cas- puis je regardais la prof interdite toujours très forcée. Je lui répondis innocemment :

-Mais Madame, je connais déjà tout.

Pour souligner ce que je disais, je repris avec un léger accent anglais (c'était un peu forcé mais il passait très bien). Je regardais le tableau et me rappelais ses mots : The victorian Age. Fastoche ! :

-The victorian age was the periodof Prosperity for the UK. It was the period of the Queen Victoria ( 1837-1901). This era predate the Edwardian Era and suceed to the Georgian Era. One of the most famous author of the Victorian Era is Oscar Wilde (1854-1900). He's a playwright, a writer and a poet. He was born in Dublin. The Victorian era correspond to the golden age in France and USA. Isn't it ?

Voilà la vraie raison pour laquelle je n'écoutais pas en cours : je préférais étudier seule sans des gens qui parlent à longueur de cours. Seule je prenais 30 minutes pour faire les cours que les profs faisaient en 1h. Je parcourais les programmes sur internet, je trouvais des exos et passais la plupart de mon temps libre hors boulot de hunter à bosser. Voilà pourquoi, les cours n'étaient pour moi qu'une perte de temps. Après avoir récité un résumé synthétique de l'ère victorienne, je souris à la prof. Bref, voilà, et je pouvais en sortir des choses comme ça. Le programme d'anglais et d'espagnol étaient les seuls que j'avais déjà vu en entier. Les autres matières étaient bien avancées. Mais comme mon accent anglais était plutôt bon, c'était marrant. Et comme je parlais à la vitesse d'un TGV, l'espagnol était nickel pour moi, je parlais vite comme les espagnols sans écorcher les mots. J'étais plutôt fière de moi pour ça.

-And if you want, I can recite others things of this Era. But I cannot tell you the whole authors because I wasn't in this period. I'm not imortal !

Oui, je finissais avec une touche d'humour mais franchement, je voulais prouver que je ne me foutais pas du cours -en fait si- mais que je me foutais du bruit environnant, du brouhaha de la classe et surtout du fait que la prof devait faire la police. Un cours dans le calme était d'autant plus porteur de fruits. Mais bon, le bruit avait du bon, je pouvais dessiner. Yeah ! J'adorais dessiner, s'il y avait iben une chose que je n'ai jamais abandonné même après la mort de mes parents c'est bien ça. La plupart de mes présents loisirs étaient récents mais le dessin... Je dessinais depuis que j'avais 4 ans. Au début, ce n'était que des choses abstraites aux contours informes. Depuis, j'avais peaufiné mon style et j'avais maintenant deux styles de dessins : le caricatural, celui qui tapissait ma chambre : un cheval croisé avec un dauphin et un poussin et d'autres animaux imporbables; et le style réaliste comme le loup ici présent. Ma prof me regardait et je lui souris pour éviter de faire ma rebelle comme d'hab'. Parce que tout le mnode me prenait pour une idiote, rebelle, limite il m'aurait pris pour une yakuza !

_________________

 

 

« I am selfish, I am brave,I'll prove to you that I am not afraid »

AKIBA Yuna
Vampire level D & Hunter
Associale à temps partiel
Exécrable en CDI

<---Passe la souris sur l'image =p

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cherry-blossom.forumgratuit.org/
Moka Ookami

avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Cimetiere
Emploi/loisirs : Ancienne professeur de langues
Humeur : Morte
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Lun 15 Aoû - 12:14

La brune lui répondit alors d’un accent plus que correct tout ce qu’il était nécessaire, elle était un peu surprise de son niveau, ce n’était pas tout les jours qu’une élève retenait son attention.

*Mais qu’est-ce qu’ils me racontaient..?*

Ses collègues n’avaient pas su voir l’intelligence de la fille, elle n’était pas idiote, elle avait seulement des facilités. Elle avait l’impression de se revoir à l’école. Même si c’était différent.
C’est vrai, elle s’ennuyait lorsque la classe n’avançait pas assez vite à son gout. Et la pour la jeune fille, ça devrait être pareil. Une grande culture, sans vouloir être désagreable mais en voulant tout de même montrer qu'elle en savait. C'était réussit.


-And if you want, I can recite others things of this Era. But I cannot tell you the whole authors because I wasn't in this period. I'm not imortal !

Tien, en plus elle avait de l’humour! Ses collègues étaient aveugles pour ne pas voir les capacités de cette charmante demoiselle. Yuna sourit, et cela lui fit penser que certains de ses collègues devrait aller se faire.. Hm.
Moka rit légèrement à sa plaisanterie, elle n’allait pas s’énerver sur une élève, surtout pas sur une élève brillante, elle connaissait le poids des paroles d’un enseignant.
Elle s’arrêta de rire, toujours un sourire aux lèvres qui était encore plus marqué, et elle lui dit d’un ton neutre à un rythme régulier.

-You can speak English very well. You must come see me at the end of the hour. Got it?

Elle devait lui parler a la fin de l’heure. Pas pour la disputer, non pour tout autre chose, elle voulait savoir ce qu’elle pensait et même lui donner un petit avertissement, car après tout si elle reste enfermée dans la salle de classe, autant participer. Ça ne s’adressait pas qu’à son cours, mais aussi à celui des autres.

Ookami regarda alors de plus près le dessin de Yuna, elle le lui prit pour mieux l’observer. Les crocs du loups étaient assez long, le dos était hérissé de poil et la queue était touffue à souhait avec une pointe plus sombre. Un travail remarquable sur les ombres. Les fanons du loup lui donnait une allure plus ancienne. On avait l’impression que le dessin était un arrêt d’image. Mais ce n’était rien. Comparé à la lueur dans ce regard cendre était magnifique. Un loup.. Pourquoi un loup? Elle lui rendit son dessin avec un sourire.

Moka reprit son tour qui s’arrêta après 15 bonnes minutes. Elle s’installa alors sur la table de son bureau assise, et elle regarda la jeune brune à qui elle avait demandé de la retrouver, pour être sure qu’elle ne s’échappe pas comme la plupart des élèves.
Elle ne voulait pas la « dresser » ou penser des choses erronées d’elle. C’est pourquoi cette conversation lui semblait vitale.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yuna Akiba
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
avatar
Féminin Messages : 1888
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tueuse de céréales /PAN/ 'fin Hunter quoi =p
Humeur : Un + Un = Un de moins ♪

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Yuna Akiba
Armes [2 Maxi.]: Mon Browning et mes poignards
Relations:
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Lun 15 Aoû - 19:35

La prof rigola à ma blague de mauvais goût. Comme quoi, même l'humour d'une fille aussi nulle que moi marchait. Elle sembla réfléchir un instant puis son rire s'acheva laissant un petit sourire flotter sur ses lèvres fines qui pinçaient toujours la sucette. Je balayais la salle du regard, tout le monde avait les yeux rivés sur nous. Et moi qui dessinais tout le temps pour ne pas me faire remarquer, c'était bien rapé aujourd'hui ! Je reportais mon regard su la prof et son visage enfantin. Elle entonna de sa petite voix chantante avec un accent prononcé et un rythme modéré sûrement pour que même les attardés de la classe comprennent :

-You can speak English very well. You must come see me at the end of the hour. Got it?

Je déglutis et hochais la tête, affirmativement bien sûr. Je n'étais pas le genre de filles à envoyer bouler les profs quand même ! Ensuite, la prof, pris le dessin de loup que j'avais posé dans un coin de la table et l'observa comme pour y déceler quelque chose. Encore une fois je déglutis et observais les mouvements de la prof. BIzarrement, je n'y décelais pas de méchanceté, de moqueries comme les "camarades" de ma classe entre guillements. Elle me sourit en reposant le dessin sur la table. Puis, elle retourna finir son cours. Je passais rapidement le loup à mon voisin qui le refusa, maintenant que la prof l'avait vu si elle le voyait ça ferait flagrant parait-il. Et bien tant pis, je le garderais, j'en étais plutôt fière ne plus alors tant mieux pour bibi. Je posais le front sur mon bureau et écoutais distrètement la fin du cours. Je m'étais faite griller alors tant qu'à faire, écoutons la fin. La cloche sonna, et le troupeau d'élèves sortit en trombe. Les sacs tout comme les élèves s'entrechoquèrent pour passer l'entrée le plus vite possible.

*Quels imbéciles !*

On aurait dit que la salle de classe était une prison ou une salle de torture à laquelle il fallait échapper. Pour bien me démarquer, je pris mon temps pour ranger mes affaires. Je sortais une pochette pour ranger mon dessin. Tout dans le plus grand calme. Puis, nonchalement, j'allais au bureau de la prof, totalement dans un état de plénitude. Que pouvait-elle me faire ? En tout cas, pas me manger, je n'étais ni comestible ni sucrée comme ses sucettes !

-Yes, What do you want, Mrs ?

Je ne contrôlais plus ma voix et mon accent avait un peu changé, prenant un ton plus aristocratique comme je les détestais. Je jetais un regard autour de moi, la salle était déserte. Je pris une chaise et m'asseyait en face de la prof. J'inspirais profondément et reprenais en japonais :

-Y a-t-il un problème avec moi Madame ?

J'avais posé ma question sur un ton faussement innocent mais ma voix était celle d'une petite fille malicieuse.

Spoiler:
 

_________________

 

 

« I am selfish, I am brave,I'll prove to you that I am not afraid »

AKIBA Yuna
Vampire level D & Hunter
Associale à temps partiel
Exécrable en CDI

<---Passe la souris sur l'image =p

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cherry-blossom.forumgratuit.org/
Moka Ookami

avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Cimetiere
Emploi/loisirs : Ancienne professeur de langues
Humeur : Morte
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Mar 16 Aoû - 17:01

Les élèves étaient sortis en vitesse, laissant une salle vide, ils avaient tous rangés leur affaires à une vitesse impressionnante, c’était amusant de voir leur enthousiasme pour quitter le cours comparé à leur rentrée. Deux élèves passèrent la porte en même temps, leur têtes s’entrechoquèrent et fit un bruit..

*ça sonne creux..*

Elle eut un petit rire, mais bon, elle se reprit vite, ce n’était pas dans ses habitudes de se moquer des gens, et encore moins de ses élèves.
Elle reporta alors toute son attention sur la brune à qui elle avait demandé de venir la voir. celle-ci rangeait ses affaires calmement, elle prenait son temps pour ranger soigneusement son dessin dans une pochette et le reste. Puis nonchalamment elle vint vers elle. Et demanda en anglais ce qu’elle désirait savoir? Son ton était un peu.. Enfin, chacun son accent, même s’il avait changé.
Elles étaient seules toutes les deux. Puis Yuna s’installa sur une chaise devant elle, inspirant profondément, elle reprit en japonais.


-Y a-t-il un problème avec moi Madame ?

Elle avait un ton innocent, comme une petite fille qu’on a attrapé en plein grignotage de bonbon et qui se demandait ce qu’elle avait fait de mal, tout en le sachant parfaitement. Une voix remplie de malices et de ruses.

-Un problème? Hé bien il est vrai que dessiner en cours est une chose peu recommandable. Mais ce n'est pas pour cela. J’aimerais savoir..

Ce n’était pas une réprimande de « écoute mon cours je te reprend tu as 1 heure de colle! Pas contente ? 2heures! » non. C’était une demande sur un pied d’égalité. Elles étaient deux personnes l’une face à l’autre qui discutaient, elle ne voulait pas sembler supérieure, elle voulait seulement comprendre.

-Pourquoi ne vous intéressez vous pas aux cours en générale? Hormis le mien, je vois que vous êtes très intelligente et c’est remarquable, mais c’est dommage de donner une fausse image de vous.

Elle n’avait pas envie que Yuna ait des problèmes par la suite. Une mauvaise image à un prof, et c’est votre dossier qui sera entaché toute votre vie.

*A moins qu’elle ne veuille percer dans le dessin?*

Elle lui sourit amicalement. Elle attendait sa réponse, son regard bleu plongé dans le sien. Elle esperait cependant, que la réponse de Yuna ne serait pas ue chose irrémédiable. Elle aimerait l'aider s'il y avait un quelconque soucis..Un cours ennuyeux? Une classe trop bruyante? Trop lent?...
Revenir en haut Aller en bas
Yuna Akiba
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
avatar
Féminin Messages : 1888
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tueuse de céréales /PAN/ 'fin Hunter quoi =p
Humeur : Un + Un = Un de moins ♪

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Yuna Akiba
Armes [2 Maxi.]: Mon Browning et mes poignards
Relations:
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Mar 16 Aoû - 20:43

-Un problème? Hé bien il est vrai que dessiner en cours est une chose peu recommandable. Mais ce n'est pas pour cela. J’aimerais savoir..

Huhu, en effet, lorsque je dessinais en cours ça en faisait enrager plus. Dans sa voix, dans son ton et même sur son visage, je voyais qu'elle ne voulait pas me faire la morale dans le genre des profs qui menacent avec leur "Ton carnet !" ou "1h !". Même bien au contraire ! Je regardais dehors par les grandes fenêtres, le crépuscule s'installait peu à peu, le ciel prenait une teinte rosé très girly. Je retins un soupir qui finirait par énerver la prof qui était clémente pour l'instant.
Bon, en tout cas, la prof ne voulait pas que je m'excuse ou me foutre des colles pour l'histoire du dessin. Et pour être franche, j'espérais qu'elle n'avait pas compris le rapprochement entre la louve du dessin et son nom de famille sinon j'étais cuite. Enfin, au point où j'en étais avec les profs... Leur relation avait moi était comparable à de simples enguelades ou des relations très tendues de par mon brin de détachement et d'humour noir et par leurs tendances à très vite rentrer dans mon jeu. Ce qui était assez amusant de mon point de vue. Bien sûr, eux, ça les énervait encore plus que je ricane "bêtement" disaient-ils.

-Pourquoi ne vous intéressez vous pas aux cours en générale? Hormis le mien, je vois que vous êtes très intelligente et c’est remarquable, mais c’est dommage de donner une fausse image de vous.

J'ouvris de grand yeux de merlan frit. Ce pourrait-il qu'elle se soucie de mon dossier scolaire ? Voilà donc la raison pour laquelle je devais rester là, elle voulait savoir si les cours étaient pour moi du temps perdu. J'aurais manquée de tact, j'aurais dit que oui, franchement. Mais ce n'était pas la cas, certes les cours m'ennuyaient au plus haut point mais pas tant à cause des profs, à cause de la classe ou à cause du bruit qui était je l'avouais inssuportable. En fait, je n'écoutais pas pour la simple et bonne raison que le rythme des cours avait un effet très soporifique et puis que les cours ne me servaient pas, je révisais et même apprenais seule. Je soupirais un peu. Découragée ? Moi ? Non, jamais.

-Si les profs avaient un peu de jugeote ils sauraient ça mais apparemment ça vous ai réservé...

J'avais répondu sans vraiment réfléchir. Rejeter la faute sur les profs était si facile mais si injuste. Je levais les yeux et Ookami-sensei plongea les siens d'un bleu glacier dans les miens d'un bleu océan. J'esquissais un sourire à la suite du sien et reprenait d'un voix bien plus assurée que précedemment :

-Les profs en général se fient trop aux apparences et aux échos qu'ils ont, ils ne sont plus vraiment capables d'avoir leur propre opinion dans leur boulot. Alors bien sûr avec le bouche à oreilles, je dois paraître exécrable, je suis j'menfoutiste, un peu insolente mais c'est juste que la classe a tellement un rythme déplorable que je me débrouille toute seule. En même temps c'est logique, avec ce bruit, on ne peut pas suivre et avec le bourrage de crâne de 8h de cours pas jour c'est pratiquement impossible même pour le plus intelligent d'entre nous.

Bah voilà, j'avais presque tout sorti ! Et j'avais même fini par une phrase digne du délégué de classe. C'est grave de docteur ? J'avais même réussi à casser les profs alors que j'en avais une en face de moi. Quelle finesse dans mes mots ! Moi qui avait pour habitude d'être un peu puls sur la reserve. Cette Académie exerçait une très mauvaise influence sur moi. Elle me prouvait presque que je pourrais m'iintégrer et avoir des potes. La blague ! Moi, avori des amis ? Ce serait le fin du monde, de mon monde, et surtout la fin de moi, ma propre fin misérable, dans le sang. Je secouais la tête en jetant un nouveau regard au ciel rosé. Quelques nuages parsemaient le ciel, un chat voguait. un peu plus loin c'était...des crocs ?! Encore une fois je secouais la tête pour me sortir cette idée de la tête. Cela me rappelait trop "celui-ci". Presque par réflexe, je touchais mon cou, mes doigts glissèrent et se figèrent sur ma cicatrice. Je fis monter mes doigts un peu plus haut à l'endroit où il m'avait mordue. C'était si lointain mais cette blessure était encore vivante dans mon coeur, dans mon être entier, plus rien n'affirmait que j'avais été mordue, seule moi le savait...

_________________

 

 

« I am selfish, I am brave,I'll prove to you that I am not afraid »

AKIBA Yuna
Vampire level D & Hunter
Associale à temps partiel
Exécrable en CDI

<---Passe la souris sur l'image =p

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cherry-blossom.forumgratuit.org/
Moka Ookami

avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Cimetiere
Emploi/loisirs : Ancienne professeur de langues
Humeur : Morte
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Jeu 18 Aoû - 18:20

Yuna avait rejeter la faute sur les profs au premier abord, comme si c’était sorti tout seul.
Leurs yeux se rencontrèrent. Et la brune reprit d’un ton plus assuré;


-Les profs en général se fient trop aux apparences et aux échos qu'ils ont, ils ne sont plus vraiment capables d'avoir leur propre opinion dans leur boulot. Alors bien sûr avec le bouche à oreilles, je dois paraître exécrable, je suis j'menfoutiste, un peu insolente mais c'est juste que la classe a tellement un rythme déplorable que je me débrouille toute seule. En même temps c'est logique, avec ce bruit, on ne peut pas suivre et avec le bourrage de crâne de 8h de cours pas jour c'est pratiquement impossible même pour le plus intelligent d'entre nous.

Le bouche à oreille tuera des élèves par milliers n’est-ce pas?

Mais comment se faire sa propre opinions avec des classes surchargée? Si l’on ne traite pas au cas par cas?
C’est vrai que le programme était chargé mais ça.. Elle n’avait pas le pouvoir de le changer, un bon repos, s’aérer et s’amuser en dehors des cours devait suffire? Du moins cela lui avait suffit à elle. Surtout qu’elle travaillait plus de 8heures avec ses propres manuels étant enfant.

Insolente, Yuna l’était, d’une certaine manière, même si Moka n’y faisait pas attention, mais son attitude n’était pas exemplaire. Le rythme de la classe est lent? Il y à trop de bruits? ..
Pour changer cela une seule solution. L’autorité. Il fallait être plus sévère et moins tolérant.

Elle avait tourné la tête vers la fenêtre qui laissait place à un ciel préparant le coucher de soleil. D’une couleur rosé. Quelques nuages qui rajoutait au mystère du ciel. Elle secoua la tête. Allez savoir pourquoi, peut-être se demandait-elle ce que la professeur pourrait faire, qu’elle ne servait à rien, qu’elle perdait son temps?
Elle caressa son cou, ses doigts se figèrent puis continuèrent leur route. Une douleur quelconque..?
Elle lui avait déjà assez fait perdre de temps. Elle ne voulait pas l’ennuyer plus que ça.


-Hé bien, en mon statut je ne peux remédier qu’à une chose, tenter de faire mes cours plus actifs et intéressants, et être plus sévère envers les « perturbateurs »…

Elle laissa sa phrase en suspens et sortit son sac, elle avait fini sa sucette, elle jeta le bâton à la poubelle à sa droite et extirpa de son sac le paquet de dragibus qu’elle avait acheté plus tôt.
Elle allait s’en ouvrir un, elle avait envie, même besoin, de sucre.
Elle regarda Yuna, lui en tendit un paquet, souriant chaleureusement et terminant sa phrase;


-Que je ne vous reprenne plus à dessiner dans mon cours Mademoiselle Akiba, la prochaine fois je sévirais pour un meilleur fonctionnement.

*Un loup.. Elle dessine un loup dans mon cours.. Ookami..hm on va dire que ça doit être une coïncidence.. Hm.*


Elle rit, mangeant deux par deux les dragibus colorés de son petit paquet.

*J'en avais bien besoin*

Elle n’y réfléchit alors plus. Et attendait que la brune ait une quelconque réaction. Ou qu'elle retourne suivre ses cours.
Revenir en haut Aller en bas
Yuna Akiba
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
Co-Admin ○ Vampire Level D & Elève de la Day Class
avatar
Féminin Messages : 1888
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tueuse de céréales /PAN/ 'fin Hunter quoi =p
Humeur : Un + Un = Un de moins ♪

En savoir plus ?
Nom & Prénom: Yuna Akiba
Armes [2 Maxi.]: Mon Browning et mes poignards
Relations:
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Jeu 18 Aoû - 20:35

-Hé bien, en mon statut je ne peux remédier qu’à une chose, tenter de faire mes cours plus actifs et intéressants, et être plus sévère envers les « perturbateurs »…

Et bien si je m'attendais à ça ? Une prof qui essayait de comprendre c'était déjà rare mais une prof qui ne le comprenait pas trop mal c'était une première ! Enfin, pour moi ça ne changerais pas beaucoup mais ça pourrait en empêcher d'autres de couler. Je disais ça mais peut-être que j'écouterais aussi. Allez savoir ? J'étais pas la petite racaille mais je n'étais pas non plus la surdouée aux petites lunettes rondes, alors je pouvais me permettre d'écouter un peu. Après tout, je n'y perdrais pas grand chose, juste du temps pour mes dessins mais ça non plus ce n'était même pas une passion. C'était un moyen comme un autre de tuer le temps comme la chasse aux vampires ou la lecture. Mais il fallait dire que j'avais beaucoup de temps à tuer, j'étais la meurtrière du temps ici.
Je clignais des yeux et fixais la prof en réfléchissant. J'avais encore physique et japonais après
...

*Pff, ça va m'énerver ça !*

La prof, jeta le bâton de sa sucette et fouilla dans son sac. J'arquais un sourcil en un signe d'étonnement. Mais je fus surprise par ce qu'elle sortit de sons sac digne de Mary Poppins. Un paquet de dragibus. Les vrais, les bons de Haribo. Le genre de trucs qui fait grossir mais qui fait grossir en chantant la petite mélodie entrainante : "Hribo c'est beau la vie, pour les grands et les petits ♪".
Bon moi, je m'étais toujours demandée comment on faisait si on était moyens mais la réponse devait être aussi idiote que ma question.
BBBBref.... !
La prof ouvrit le paquet et rien que le bruissement du sachet de Haribo me fit frémir, c'était trop bon. L'odeur se répandit aussitôt autour de nous et elle me tendit le paquet. J'avançais une main curieuse et l'enfournais dans le paquet. J'en ressortis avec quelques noirs, des roses, des rouges et deux verts. Parfait.

-Que je ne vous reprenne plus à dessiner dans mon cours Mademoiselle Akiba, la prochaine fois je sévirais pour un meilleur fonctionnement.

C'était pas juste ! C'était juste pour m'amadouer ça ? Et avec cette phrase le goût des dragibus allait être altéré ! J'engoufrais un noir dans ma bouche et gardais les autres à la main.
Je fis la moue et répondais :

-....OK, bien reçu.

Puis, je mangeais un rose et me levais :

-Et bien, je vais devoir prendre congé et rejoindre mon prochain cours.

Je restais un instant en face de la prof puis lui fit un sourire. J'engoudrais tous les dragibus dans ma bouche comme un ecureuil qui faisait ses réserves et je partis vers la porte. Sur le pas, je me retournais articulant entre les quelques boules de gomme restantes :

-Merci et à bientôt.

_________________

 

 

« I am selfish, I am brave,I'll prove to you that I am not afraid »

AKIBA Yuna
Vampire level D & Hunter
Associale à temps partiel
Exécrable en CDI

<---Passe la souris sur l'image =p

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://cherry-blossom.forumgratuit.org/
Moka Ookami

avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Cimetiere
Emploi/loisirs : Ancienne professeur de langues
Humeur : Morte
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Jeu 18 Aoû - 23:31

Elle avait donné un petit avertissement, mais c'est parce qu'elle devait bien faire son devoir de professeur, et puis elle ne comptait pas faire de traitement de faveurs. Même si elle devait s’avouer que Yuna l’avait beaucoup intéressée. Une élève franche qui se moque des avis des autres.. Et ce regard bleu… Une sorte de haine envers le monde, comme si elle était blasée de tout…Et qu’en même temps elle cherchait un point où se tenir.

Elle acquiesça en se levant de sa chaise. Elle resta face à Moka sans rien dire, elle lui sourit et engouffra tout les dragibus en un coup. Elle alla jusqu’au pas de la porte et lui dit en articulant les bonbons dans la bouche;


-Merci et à bientôt.

Moka sourit, elle avait l’impression d’avoir servit pour une fois. Un bien être. Elle faisait peut-être se métier sur le dos de son père, mais cela lui plaisait, et la rendait même fière.
La brune allait rejoindre son prochain cours, et avait donné le moral à Moka pour toute la journée.


-A bientôt Yuna Akiba.

Elle alla à la porte, une fois que Yuna fut partit, et dit d’une voix amusée;

-En espérant que vous ne dessinerez pas pour le reste de la journée.

Elle était contente, c’était son premier contact en face à face avec une élève, et il c’était plutôt bien passé. Mais il faudrait qu’elle « défende » sa cause auprès des autres profs. Elle n’allait pas les laisser médire sur son compte.
Elle retourna a son bureau, rangea la chaise de Yuna, un sourire satisfait sur le visage et reprit une sucette. A la violette. Ses préférées.
Elle devait réfléchir à présent pour faire un cours plus vivant. El langue vivante, ça devrait être le cas!
Des activités..?

Elle y réfléchit sérieusement en attendant que la salle se remplisse à nouveau. Elle ne laissa personne bavarder. Elle les reprenait tout aussitôt et leur donnait des avertissements.
Aux malheurs des uns, bonheurs des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Moka Ookami

avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Cimetiere
Emploi/loisirs : Ancienne professeur de langues
Humeur : Morte
MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   Jeu 18 Aoû - 23:35

♣~Topic Terminé~♪
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parce que les cours, ça ne sert à rien   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que les cours, ça ne sert à rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» Le truc qui sert à rien !
» L'info qui sert à rien ! *O*
» Ca ne sert à rien, de s'attacher aux gens, ils finissent tous par partir! - Lili's évolution
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: RPG - Académie Cross :: Bâtiment Principal :: Salles de classe-